Bataclan : négocier n'aurait servi à rien... L'OBS du 15/11/15.

Publié: nov. 16 , 2015
Auteur: Emmanuelle Thomas-Wilson

A lire, l'article de Bernard Thellier, ex négociateur du GIGN, paru dans l'OBS du 15/11/15. "Une fois qu'il y a des morts, on ne négocie plus avec les terroristes. Cliquez ici.


PARTAGEZ

Emmanuelle-thomas-wilson.jpg

À propos de l'auteur:

Emmanuelle Thomas-Wilson
Titulaire d’un doctorat en chimie au Royaume-Uni et expatriée aux quatre coins du monde pendant 15 ans, Emmanuelle a intégré l’équipe Scotwork Negotiating Partner en 2014 en tant que Responsable administrative.

En savoir plus Emmanuelle Thomas-Wilson

Plus d'articles par Emmanuelle Thomas-Wilson

Actualités:

Tant que l’on se parle ! (De l’impasse – 2).

Quand le dialogue devient de sourds, que chacun s’écoute parler, ou que l’ironie et l’humour pointent ainsi que l’agacement, voire la colère… Il suffit parfois d’un mot pour que la négociation s’arrête ou reprenne. Maintenir le dialogue ouvert, est autant une question de forme que de fonds. Tant que l’on se parle, il y a de l’espoir !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png