Négociation de salaire : quelle somme demander ?

Publié: juil. 06 , 2015
Auteur: Pascal Fournier

 

Négocier son salaire... Souvent on ose pas. C'est pourtant plus que faisable et cela peut permettre de marquer des points auprès du futur employeur en matière de crédibilité et de pugnacité.

Comme l'explique Jacquelyn Smith (traduction Manon Franconville) dans le Journal du Net : Quand on en arrive au stade des prétentions salariales, tout d'abord et comme dans toute négociation, il s'agit de bien se préparer et de connaître notamment la rémunération d'autres personnes à poste égal. Ensuite à la première offre, faire une contre-proposition, évidemment raisonnable... 10 à 20% supplémentaires par rapport à votre rémunération annuelle actuelle. Si l'employeur propose d'emblée 20%, une surenchère de 5% est envisageable.

Osez, vous n'avez rien à perdre et tout à gagner tant sur le plan pécunier ainsi que sur la valorisation de vos compétences.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Vous aimerez aussi : 

Négociation de salaire : un jackpot qui anime la toile.

Négocier son salaire au féminin : 14 recommandations.

Négocier son salaire : du « marronnier » aux marrons du feu.

 

 


PARTAGEZ

blogAuthor

À propos de l'auteur:

Pascal Fournier
No bio is currently avaliable

Actualités:

Brexit : la négo qui n’existait pas.

Impasse, c’est le mot qui revient le plus dans la presse pour qualifier l’état des négociations entre l’Union Européenne et la Grande Bretagne. Le Point va même jusqu’à titrer sur « une négociation qui n’en pas une ».

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png