Réforme du code du travail : vers "une vraie culture de la négociation".

Publié: nov. 06 , 2015
Auteur: Thierry Bongat

A l’heure où le nombre de renouvellement d’un CDD demeure une inconnue pour la ministre du Travail, Miriam El Khomeri, celle-ci a pourtant présentée ce mercredi au premier ministre  une première copie de la réforme du code du travail. Du zéro pointé par la presse sur ses lacunes au pourquoi pas 20/20 de la dite copie, nous pouvons déjà retenir que plus que jamais, la négociation est le mot récurrent de cette réforme.

Pour Amandine Cailhol (Libération – 5/11/15), « cinq choses à retenir de ces propostions ».

1 – la loi reste la référence sur les accords d’entreprise et de branche. En revanche, une nouvelle architecture du code du travail voit le jour sur trois niveaux .

-       Premier niveau : la garantie de règles auxquelles aucun accord ne pourra déroger (SMIC, durée légale du travail)… Les 35h ça continue !

-       Deuxième niveau : l’ouverture à la négociation de branche ou d’entreprise.

-       Troisième niveau : le regroupement des règles applicables en l’absence d’accord.

2 – Un code remanié.

Si le code du travail sera totalement réécrit dans les deux ans sous la conduite de Robert Badinter, la partie consacrée à la durée du travail, au repos et aux congés se ra directement gérée par le gouvernement. Projet de loi à suivre.

3 – Plus de négociations d’entreprise.

Comme initié dans le rapport Combrexelle, plus de place sera accordés aux accords d’entreprise mais aussi à la négociation de branche.

4 – Des branches élaguées.

700 branches aujourd’hui, 200 dans trois ans, 100 à terme… Aux partenaires sociaux de fixer les critères de coupe… A défaut, la loi se chargera elle-même de la forêt.

5 – « Une vraie culture de la négociation ».

La ministre du travail souhaite instaurer « une vraie culture de la négociation » poursuit Libération et ce dès l’école au travers de l’enseignement moral et civique, mais aussi dans l’enseignement supérieur. Et c’est tant mieux pour la démocratie, pour le dialogue des cultures, la connaissance de l’autre.

Au fait, ministre : CDD ou CDI ? Peu importe, la négociation : CQFD !

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros. L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png