Le secret pour bien négocier le prix d’une voiture d’occasion.

Publié: oct. 07 , 2016
Auteur: Thierry Bongat

 

 

Les belles voitures du Mondial de l'Automobile vous font fantasmer ? Une occasion unique de passer prochainement commande, mais pourquoi ne pas vous intéresser aussi aux véhicules d'occasions, des occasions qui peuvent être aussi "uniques" que multiples ! Découvrez nos secrets de négociation.

Ainsi, le titre du site « gagnersonargent.fr » est une promesse à lui tout seul… une navigation on line parmi ses conseils avisés vous évitera déjà de jeter de l’argent par les fenêtres à défaut d’en gagner…  en achetant une voiture de première main ou plus. À lire avant la poignée de mains définitive !

Quelques évidences que rappelle le site gagnersonargent.com. Acheter une voiture est un événement budgétaire conséquent. Ce n’est pas un investissement (sauf si vous êtes collectionneur et encore) car la valeur de votre voiture diminue tandis que les coûts d’entretien sont récurrents. En bref, les seuls intérêts que rapporte l’achat d’une voiture sont en rapport avec sa vocation première - le déplacement - et la dimension plaisir. Encore que cette dernière soit de plus en plus mise à mal… Par exemple, les voies sur berges parisiennes sont en passe de devenir impénétrables sauf pour les piétons.

Comment faire la meilleure affaire possible ? Grâce à la négociation bien sûr !  

Du geste commercial lors de l’achat d’une voiture neuve aux arguments pour faire baisser le prix d’une voiture d’occasion, le prix affiché ne correspond finalement plus à grand chose notamment grâce aux dix astuces proposé par le site que nous avons revisitées au gré de nos propres expériences.

• 1 - Le marché roule pour vous.

Repérez le modèle de vos rêves. Suivez son actualité. Recherchez les annonces correspondantes sur les sites dédiés (Le Bon Coin, La Centrale). Vous connaîtrez ainsi les prix de revente pratiqués par les particuliers et individuels. Vous pourrez en faire une moyenne et enfin vous dire que la voiture souhaitée est plus accessible qu’il n’y paraissait.

• 2 - Achetez au bon moment.

Meilleure période pour acheter : l’été et la fin d’année. L’été, l’offre est supérieure à la demande, ce qui incite les vendeurs à baisser plus facilement leurs prix. Quant à la fin de l’année, les professionnels ont des objectifs de vente à tenir et sont donc plus ouverts.

• 3 - Suivez sans la dépasser l’actualité de votre futur carrosse.

Une évolution du modèle peut cacher une bonne affaire à faire sur l’ancien modèle : soyez patients.

• 4 - Vigilance oblige.

Votre don d’observation naturel sera plus qu’utile pour dénicher les détails d’usure ou d’incidents que vous pourrez monnayer à votre avantage. Pour savoir sur quel champignon vous risquez d’appuyer, étudiez attentivement le bilan du contrôle technique, écoutez le bruit du moteur, etc. Tout cela vous évitera aussi les arnaques : un kilométrage sans rapport avec l’usure générale de l’intérieur ? Même pas la peine de négocier, partez en courant et à pied !

• 5 – Appel de phares : l'expert.

Si vous ne vous sentez pas en confiance, faites-vous accompagner d’un « sachant » et si vous n’en connaissez pas,  offrez-vous les services d’un expert, ils s’avèreront payants… aussi pour vous.

• 6 -Jaugez le vendeur.

Testez le vendeur pour voir s’il est disposé à négocier le prix du véhicule. Évitez un « beaucoup trop cher » péremptoire et rédhibitoire.

• 7 - Ce n'est pas votre coeur qui tient le volant.

Il ne s’agit pas d’un achat compulsif ! Faites preuve de discernement et de vigilance même si vous vous trouvez devant la voiture de vos rêves.  Un carrosse au prix d’une citrouille ! Vous n’êtes pas Cendrillon. Et si tel était le cas, ne montrez pas votre enthousiasme. Maitrisez vos émotions en restant de marbre. Quelques « oui, mais », vous feront faire de précieuses économies.

• 8 - Le prix : baisse de régime ?

Qui ne tente rien n’a rien. Mais ça passe ou ça casse. Il est essentiel de laisser une marge de manœuvre au vendeur avec une proposition qui le lui permette. S’il n’est pas en état de choc devant l’outrecuidance de votre prix, il reviendra logiquement vers vous avec une contre-proposition inférieure au prix initial…

• 9 : Si le prix reste trop élevé, changez de direction.

Même si la voiture vous plait, ne cédez pas à la tentation d’aller au dessus du budget fixé et n’écoutez pas le chant des sirènes. En fait, l’expression « occasion unique » s’accorde surtout au pluriel. Vous finirez bien par trouver votre bonheur.

• 10 - Respectez vos limitations budgétaires.

Tenez votre budget coûte que coûte ; voire, soyez en-dessous ! Même si le cœur a des raisons que la raison ignore !

Un dernier conseil : le savoir-vivre et la courtoisie sont à la base même de toute négociation : la bonne conduite : gage d'excellente... tenue de route !

 

Bonne route et bon Mondial de l’Automobile.

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Brexit : la négo qui n’existait pas.

Impasse, c’est le mot qui revient le plus dans la presse pour qualifier l’état des négociations entre l’Union Européenne et la Grande Bretagne. Le Point va même jusqu’à titrer sur « une négociation qui n’en est pas une ».

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png