Négocier en version originale : l'Angleterre.

Publié: avr. 08 , 2016
Auteur: Tanguy Brochier

Brexit : un « mot valise «  qui porte bien son nom (ou son non ?), puisque le 23 juin prochain, les Britanniques se prononceront par referendum sur leur maintien dans la Communauté Européenne. Plus de deux mois avant la date fatidique, les sondages et enquêtes d’opinion se suivent et se contredisent outre-manche. Pas facile d’interpréter les courants de pensées qui animent nos amis anglais… et puis pour « couronner » le tout, arrivent les festivités printanières londoniennes qui honoreront la reine et ses 90 ans… Regain de patriotisme en faveur des eurosceptiques ou juste un festif moment d’optimisme sans incidence politique ? God save the Queen… et l’Europe ! 

En attendant de savoir si l’Europe restera la tasse de thé des Anglais, le bureau Scotwork de Londres nous livre quelques principes et particularités bien britanniques en matière de négociation.

- Méfiez vous des accords « sous réserves ». Quand un Anglais vous dit « je ne peux pas agréer complètement à cela », il est probablement en train de vous dire non et ne sera pas d’accord avec vous sur une majeure partie ou la totalité du point en question.

- Votre homologue ne se mettra pas volontairement en valeur, allant parfois jusqu’à l’autodépréciation, sans le penser. A l’inverse, il peut également arriver qu’il s’anime d’un excès de confiance et d’assurance, ce qui est encore pire.

- Dans la même veine, les Britanniques sont encore plus friands d’euphémismes que de thé. Par politesse peut-être. Cette tendance masque néanmoins la vraie nature ou le fond du problème.

- Après un petit temps d’observation, ils peuvent se montrer détendus et sociables, mais attention à trop de familiarité.

- Enfin, la plupart des Anglais respectent l’ordre. Contrairement aux Français qui sont incapables de faire la queue poliment, les britanniques aiment les négociations ordonnées et structurées.  Comme dirait Churchill : « L’Angleterre s’écroule dans l’ordre et la France se relève dans le désordre ».

Et son meilleur conseil : « Agissez comme s’il était impossible d’échouer ».

Bonne route, avec conduite à gauche, sur "The long and winding road"… de la négociation !

 

Vous aimerez aussi : 

Négocier en Australie

Négocier au Danemark et en Scandinavie

Négocier au Japon

Négocier en Finlande

Négocier au Canada et au Québec

Négocier en Autriche

Négocier en Allemagne

 


PARTAGEZ

Tanguy-Brochier.jpg

À propos de l'auteur:

Tanguy Brochier
Titulaire d'un diplôme de droit dans 3 pays différents (France, UK, US), Tanguy a rejoint le monde de la formation professionnelle, tout d'abord en management de crise puis en négociation chez Scotwork au début de l'année 2012.

En savoir plus Tanguy Brochier

Plus d'articles par Tanguy Brochier

Actualités:

L’avenir en bleu !

La victoire de la France à la Coupe du monde, nous en avions rêvé, ils l’ont fait… Au-delà de l’exploit sportif et collectif qui porte haut de belles valeurs et les couleurs tricolores, de la fierté qui touche chaque Français, de la cohésion nationale visible dans les rues, interrogeons-nous à chaud sur les conséquences d’une telle victoire… évidemment positives !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png