Négocier son salaire : du « marronnier » aux marrons du feu.

Publié: mars 29 , 2016
Auteur: Tanguy Brochier

En presse, tout le monde connaît le terme « marronnier » : information de faible importance qui meuble une période creuse consacrée à un événement récurrent et prévisible ». La météo, les soldes, l’immobilier, les fêtes, les rentrées, les départs en vacances ainsi que les grands mythes fleurissent régulièrement la une de nos journaux quand ils n’ont rien d’autres à se mettre sous les dents… Ce qui n’est pas le cas hélas aujourd’hui, le monde étant lui même sur les dents.

En revanche, dans le domaine qui nous intéresse, négocier son salaire est un marronnier qui fleurit régulièrement tant dans la presse spécialisée, économique, féminine et même généraliste. Un vide à combler ? Plutôt à remplir de nouvelles espèces sonnantes et trébuchantes… Ainsi par exemple, le site educarrière s’appuie t-il sur les conseils d’une consultante spécialisée dans le monde du travail : Lynn Taylor, auteur du livre " Tame Your Terrible Office Tyrant: How to Manage Childish Boss Behavior and Thrive in Your Job".

La consultante observe que la plupart des candidats à l’embauche subissent la proposition de salaire, alors que leur futur employeur s’attend à une proposition, voire une contre-proposition de leur part. « Il faut se démarquer des candidats frileux » remarque t-elle et « il est de bon ton de demander de 10 à 20% supplémentaires par rapport à votre salaire actuel ».

Faire ses recherches et se préparer à l’avance, se situer vis à vis des rémunérations des personnes de compétences égales aux vôtres, évaluer l’impact d’une hausse de 10 à 20% sur votre salaire actuel, oser formuler cette hausse légitime devant votre interlocuteur… Dans le pire des cas, vous essuierez un refus, mais vous aurez affirmé votre crédibilité et peut-être gagné quelques pourcents qui feront pour vous la différence.

De ces marronniers opportuns, sachez donc tirer les marrons du feu !

 

* * *

Vous aimerez aussi : 

Négociation de salaire : un jackpot qui anime la toile.

Négociation de salaire : quelle somme demander ?

Négocier son salaire au féminin : 14 recommandations.

 

 


PARTAGEZ

Tanguy-Brochier.jpg

À propos de l'auteur:

Tanguy Brochier
Titulaire d'un diplôme de droit dans 3 pays différents (France, UK, US), Tanguy a rejoint le monde de la formation professionnelle, tout d'abord en management de crise puis en négociation chez Scotwork au début de l'année 2012.

En savoir plus Tanguy Brochier

Plus d'articles par Tanguy Brochier

Actualités:

L’avenir en bleu !

La victoire de la France à la Coupe du monde, nous en avions rêvé, ils l’ont fait… Au-delà de l’exploit sportif et collectif qui porte haut de belles valeurs et les couleurs tricolores, de la fierté qui touche chaque Français, de la cohésion nationale visible dans les rues, interrogeons-nous à chaud sur les conséquences d’une telle victoire… évidemment positives !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png