Quand nos intuitions nous jouent des tours.

Publié: déc. 19 , 2016
Auteur: Thierry Bongat

Christopher Chabris et Daniel Simons, deux psychologues de la cognition, signent « le gorille invisible » (Editions Le Pommier), livre de 432 pages qui démontre comment nous sommes victimes de nos propres illusions et comment y remédier. Postulat : nous voyons ce que nous voulons bien voir. Voilà une lecture qui  vous permettra d’avoir de meilleurs yeux… Qualité première dans toute négociation !

Le biais de confirmation, traité dans nos colonnes début décembre, nous montre comment nous sommes influencés par nos grilles de lecture et nos idées préconçues, le gorille invisible incarne quant à lui, à quel point nous pouvons ignorer les signaux évidents que nous adresse la réalité.

Preuve en est l’expérience menée par les deux auteurs auprès de leurs étudiants : Durant le visionnage d’un match de basket, ils leur demandent de compter le nombre de passes entre les joueurs. Soudain un faux gorille traverse le terrain mais les observateurs ne le remarquent même pas. Le cerveau ne peut remarquer l’intrus, concentré sur la mission qui lui a été dévolue. Bien sûr, une fois mis au courant, les « cobayes » sont plus que troublés.

Ce type d’erreur est fréquent et peut déboucher sur des excès de confiance en soi ; téléphoner au volant en pensant que l’on est attentif à la route, se souvenir de quelque chose sans le noter après une réunion, suivre une conversation en lisant discrètement ses SMS sur son iwatch … en bref : faire deux choses, voire trois, en même temps en étant sûr de son fait. Le tout en étant persuadé que l’on ne rate rien !

Cette expérience en psychologie, l’une des plus célèbres au monde, démontre à quel point nous pouvons nous laisser conduire par nos illusions mais aussi être trahi par notre mémoire ô combien sélective.

Impact au quotidien, sur la société et bien sûr, sur nos négociations : trop concentrés sur nos objectifs ou sur l’obtention d’un accord, nous n’enregistrons pas les signaux que nous adresse la partie adverse ; distrait par un élément hors sujet, nous perdons le fil de la discussion et surtout ses subtilités ; plus fort encore, l’on peut être victime d’un illusionniste qui par un tour de passe-passe monopolisera votre attention sur un point qui n’a rien d’essentiel.

Ainsi il faut partir du principe que regarder n’est pas voir et qu’il faut toujours y regarder à deux fois.

Restez vigilants. Gare au gorille !

 

Test :

 

ATTENTION

A LA

LA PEINTURE

 

Lisez une première fois sans réfléchir,

puis une seconde en cherchant l’intrus.

CQFD !

 

 

 

 

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Viser haut ou viser juste ?

Dès le début d’une négociation, n’ayez pas peur de viser haut… en osant exprimer votre exigence la plus élevée.

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png