Brexit - des négociations multilatérales qui promettent l’impossible.jpg
© Pixabay

Brexit : des négociations multilatérales qui promettent l’impossible...

Publié: déc. 18 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

Le 15 décembre, l’Union Européenne approuvait l’ouverture d’une nouvelle phase de négociations avec le Royaume-Uni incluant leur future relation commerciale. Comme le titre Jean-Baptiste Duval dans le Huffingtonpost : ces discussions commerciales post-Bexit pourraient « tourner au cauchemar :  l’unité de l’U.E. va être mise à rude épreuve ».

Décidément, on ne se félicitera pas longtemps de ce que le Royaume-Uni ait enfin accepté les conditions préalables de cette nouvelle phase de négociation, discussions et stratégies largement débattues et commentées dans nos colonnes.

En effet, en annonçant que cette nouvelle phase de négociation serait « beaucoup plus difficile » que les premières discussions sur le Brexit, l’U.E. remet les pendules à l’heure. Du moins à celle qui devrait nous conduire à la sortie définitive du Royaume-Uni de l’Europe, fin mars 2019.

« Il ne s’agit plus là d’une négociation portant sur des sujets institutionnels, explique TTSO, sur lesquels les 27 sont par définition unis, mais d’un accord commercial pour lequel chaque Etat a des intérêts divergents ». Nous nous dirigeons vers des accords sur mesure, c’est dire la démesure de la tâche des négociateurs qui évidemment vont chercher à défendre au mieux les intérêts de leur paroisse. Incompatibles avec ceux de l’Europe ?

Une fois de plus, nous ne sommes donc pas sortis de l’auberge et nul doute que les Anglais sauront jouer sur les divergences pour tirer leur épingle du jeu : une partie de billard à multi bandes…

Avec malice, TTSO rappelle quelques durées de négociations entre l’Union Européenne et d’autres Etats :

  • Japon : 4 ans,
  • Canada : 7 ans,
  • Etats-Unis : négos débutées en 2013, toujours pas d’accord.
  • Inde : négos entamées en 2007, gelées en 2013, pas de reprise depuis.

Comme dirait Cervantès, « il faut donner du temps au temps », nous risquons ici d’être servis ! Et il n’y a pas une minute à perdre…

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

L’avenir en bleu !

La victoire de la France à la Coupe du monde, nous en avions rêvé, ils l’ont fait… Au-delà de l’exploit sportif et collectif qui porte haut de belles valeurs et les couleurs tricolores, de la fierté qui touche chaque Français, de la cohésion nationale visible dans les rues, interrogeons-nous à chaud sur les conséquences d’une telle victoire… évidemment positives !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png