Halo, j’écoute !.jpg
© Pixabay

Halo, j’écoute !

Publié: nov. 20 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

L’effet de halo, effet de notoriété ou de contamination, est un biais cognitif qui affecte notre perception. Et quand l’on voit que ce que l’on veut bien voir, il y a risque d’aveuglement… Et sans clairvoyance, la négo va dans le mur.

La première impression n’est pas nécessairement la bonne et l’effet de halo y contribue largement. Il se traduit par une interprétation et une perception sélective d’informations sur votre interlocuteur non nécessairement fondées: son aspect général, son look vestimentaire, son âge, son sexe, son phrasé, sa gestuelle, etc.

Le meilleur exemple ? La bonne mine de l’escroc qui joue au mieux de ses charmes pour vous abuser. Mais aussi vos propres grilles de lecture qui par facilité, certes involontaire, vous font ranger telle ou telle personne dans telle catégorie. Bonne tête ou tête qui ne vous revient pas, votre inconscient peut vous jouer des tours influé par une ressemblance avec le sérial killer de votre série du dimanche soir ou la dernière rediffusion des aventures de l’angélique Harry Potter.

En bref, on attribuera des caractéristiques positives à quelqu’un qui présente un physique avantageux et négatives à quelqu’un qui nous semble laid... Revenir à « la beauté du laid », chère à Oscar Wilde !

De même, un point positif pourra suffire à gommer tous les aspects négatifs d’une personne et réciproquement. cela se vérifie souvent durant un entretien d’embauche.

Difficile donc de se fier à l’objectivité de nos jugements, tant ceux-ci sont soumis non seulement à nos « convictions intimes » mais aussi au contexte et aux influences extérieures.

Si l’objectivité est un nirvana difficile à atteindre et que chacun a ses vérités, il y a beaucoup d’items à mettre en balance… pas une raison non plus pour faire du sur place. Pour se faire une « bonne » idée et prendre les décisions qui vont avec, rien ne vaut la connaissance de son dossier et du terrain, l’ouverture d’esprit, l’écoute attentive et vigilante, la capacité à poser des questions constructives...

... Et de se regarder attentivement dans la glace le matin, pour jauger son propre effet de halo ou effet miroir… La connaissance de soi peut aussi avoir des effets vertueux !

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

L’avenir en bleu !

La victoire de la France à la Coupe du monde, nous en avions rêvé, ils l’ont fait… Au-delà de l’exploit sportif et collectif qui porte haut de belles valeurs et les couleurs tricolores, de la fierté qui touche chaque Français, de la cohésion nationale visible dans les rues, interrogeons-nous à chaud sur les conséquences d’une telle victoire… évidemment positives !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png