International - les négo stars du mois.jpg
© Pixabay

International : les négo stars du mois.

Publié: oct. 06 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

La négociation toujours au cœur de l’actualité internationale comme en attestent ces « petites phrases » glanées dans la presse au fil des jours. La presse, plus que jamais une caisse de résonance pour mettre la pression, voire menacer, et donc influer sur l’opinion et le déroulé des négociations ou leur probabilité.

• Négo « Ping-Pyong ». L'homme qui tweete plus vite que son ombre, Donald Trump, poursuit sa surenchère verbale vis à vis de la Corée du Nord et surtout en se moquant de son dictateur le qualifiant de « petit rocket man ». Il souligne que la négociation est une « perte de temps », cela malgré l’ouverture de canaux de communication avec Pyongyang évoquée par le secrétaire d’état US Rex Tillerson. « Nous ferons ce que nous devons faire » a encore menacé le président américain. Bataille verbale et d’égos, manœuvres sémantiques et militaires de façade, effets de manche d’un côté et essais nucléaires de l’autre… Une vraie partie de « ping-pyong », mais sous la table, des négociations embryonnaires et la Chine qui veille. Sauver la face plutôt que le monde… Un jeu dangereux.

• Négo Brexit. « C’est dans notre intérêt à tous que ces négociations réussissent » vient de rappeler Theresa May… Vœu pieux que cette négociation s’inscrive dans une logique gagnant-gagnant ou du moins satisfaisante pour chaque partie. A relativiser cependant avec l’évocation par la première ministre britannique d’un « possible échec des négociations » : « il est de notre responsabilité en tant que gouvernement de nous préparer à toute éventualité ». Certes les discussions semblent progresser sur le terrain, mais le Parlement européen déplore le manque de progrès ». No deal ou good deal ? Et pendant ce temps, les grandes capitales européennes font les yeux doux au monde de la finance pour l’accueillir en leurs murs. A qui profiteront les délocalisations massives et espérées de Londres vers le continent ? Paris, Francfort, Dublin, Luxembourg ? Encore d’autres virages… à négocier, y compris sur le plan fiscal et social en France.

• Négo sauce catalane. La Catalogne quittera t-elle son auberge espagnole ? Après le succès du référendum d’autodétermination suivi d’une grève générale et de manifestations, les dirigeants catalans menacent de déclarer l’indépendance et continuent de s’affronter avec le Roi d’Espagne par médias interposés. Certains journaux s’interrogent sur la réelle volonté d’indépendance de l’ensemble des Catalans, dont le referendum ne serait pas l’exact reflet : les sondages rappellent que 80% des Catalans seraient pour un referendum légal, mais une légère majorité serait contre l’indépendance. Les passions restent vives et l’émotion toujours palpable… Pas bon pour de vraies négociations.

Comme le rappelle Europe 1 : « Les Catalans sécessionnistes réclament fermement l'indépendance, tout en se montrant ouvert à des négociations, quand le pouvoir espagnol est seulement prêt à ouvrir la porte à une éventuelle médiation sous conditions ». Un dialogue de sourds illustrés par ces deux propos tenus au micro de Patrick Cohen sur Europe 1 : « pour la Catalogne, c’est l’indépendance ou la négociation » martèle Martí Anglada, délégué général du Gouvernement de Catalogne en France. « C’est un coup d’état au ralenti » assène Fernando Carderera, ambassadeur d’Espagne en France. Le gouvernement catalan reste donc ouvert à la négociation tandis que le gouvernement espagnol rejette désormais toute médiation… S’asseoir à une table de négociation va relever de la corrida !

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros. L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png