Jeux de société - la négociation sur un plateau.jpg
© Pixabay

Jeux de société : la négociation sur un plateau.

Publié: déc. 27 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

Week-ends prolongés ou viaduc entre les fêtes ? Après un bon tour de bottes en caoutchouc sous la bruine hivernale, rien de tel que de se retrouver en famille, ou entre amis, au coin du feu autour d’un jeu de société… Si la négociation ressemble parfois à un jeu, les jeux de société le lui rendent bien. Quelques incontournables.

Qu’est qu’un jeu de négociation ? Un jeu dont la mécanique se fonde sur nos aptitudes en matière de diplomatie, de persuasion et… de manipulation. Echanger, commercer, conquérir construire au gré d’alliances incertaines, en rivalisant aussi de mauvaise foi, entrer dans la peau pas forcément recommandable d’un personnage... tout est bon pour atteindre ses objectifs et surtout pour se détendre dans une atmosphère qui parfois échauffe les esprits. Ambiance et suspense garantis !

Tour de table (de jeu) du podium de Scotwork.

  • Diplomatie, Diplomacy ou Diplo est un jeu de simulation historique mondialement célèbre. Il a pour thème l’Europe au début du XXème siècle. Sept joueurs contrôlent chacun les forces militaires d’une grande puissance. Ici pas de place au hasard. Au gré de leurs négociations, les joueurs forgent ou brisent des alliances puis passent à la conquête militaire. Entre autres parmi ses joueurs les plus célèbres : John Kennedy et Henry Kissinger…
  • Chinatown. Pour ceux qui trouvent qu’ils ne négocient pas assez dans le mythique Monopoly, Chinatown va répondre à toutes leurs attentes. Principe : les joueurs essaient de posséder toute sortes de terrains et commerces. Pas de dés, on reçoit aléatoirement des tuiles commerces et des espaces sur le jeu. Grâce à vos talents de négociateur, à vous d’obtenir ce dont vous avez besoin en échangeant ce que vous possédez.
  • I’m the boss ! vous invite à devenir un investisseur qui va tenter de conclure des affaires. Grâce à de brillantes négociations, d’alliances temporaires, et de marchandages acharnés, vous allez empocher des millions. Mais il faut se méfier des autres investisseurs à la table des négociations qui se mêlent de vos affaires et essayent de s’emparer de vos accords.

Les jeux de négociation s’ils s’inspirent de la réalité ou de l’histoire, la caricaturent souvent… En ce sens, ils n’en sont qu’une métaphore sans autre objectif que de divertir et de se défouler tout en appliquant pourquoi pas certaines techniques de négociation.

Les jeux ont des vertus pédagogiques, c’est indéniable. Ainsi, les mises en situation constituent 80% des stages Scotwork.

Autant de jeux de rôles et de parties de plaisir qui aideront aussi à gagner dans la vraie vie !


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros. L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png