Taxe d’habitation - oser la négocier.jpg
© Pixabay

Taxe d’habitation : oser la négocier.

Publié: nov. 13 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

Les sanglots longs de l’automne ne font pas dans la poésie mais plutôt dans les taxes qui font pleurer le portefeuille ! Le 15 novembre, c’est la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle qu’il nous faut régler (le 20 novembre en ligne). Le Parisien nous explique comment la négocier.

Un arrangement est toujours possible avec les services fiscaux. Le Parisien suggérait il y a quelques jours comment s’y prendre insistant sur le fait qu’il ne faut pas s’y prendre au dernier moment et que les dossiers sont traités individuellement.

400 000 familles demandent une remise gracieuse ou un étalement de cette taxe habituellement réglée en une seule fois. Pour en bénéficier souligne le quotidien, il est nécessaire de constituer un dossier qui sera étudié avec attention par le fisc qui prendra sa décision en se fondant sur des critères tels que :

  • une baisse de revenus imprévisible due à une perte d’emploi ou autre,
  • des bouleversements particuliers dans la vie quotidienne : un décès, une séparation,
  • un événement particulier dans la vie quotidienne ayant entrainé d’importantes dépenses : maladie, accident grave.

Pour effectuer sa demande, comme dans toute négociation, avant de prendre attache avec son centre d’impôts local, il s’agit de bien préparer sa demande et de la justifier avec un maximum de données objectives : fiches de paie, relevés de compte, attestations médicales.

Pour conclure sur une note plus légère, le site ooreka.fr propose de réduire sa taxe d’habitation en déménageant ! En effet, les taux d’imposition varient de 1 à 2,5 selon les communes et les départements. Pour les connaître, il suffit de se rendre sur le site de la direction générale des collectivités locales ou d’envoyer un courrier au service du cadastre et des impôts fonciers de la commune concernée… Pas sûr que l’énergie dépensée et les frais de déménagement en vaillent la peine !

La négociation avec le fisc est donc possible, tant qu’elle est fondée et solidement argumentée… et bien sûr de « bonne foi ».

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros. L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png