De la différence entre marchander et négocier.jpg
© Pixabay

De la différence entre marchander et négocier.

Publié: janv. 30 , 2018
Auteur: Thierry Bongat

De prime abord, la différence parait évidente… pourtant à l’usage, l’amalgame peut effacer la subtilité de la négociation au profit de la lourdeur du marchandage, et surtout au bénéfice d’une seule partie… Décryptage.

Marchander et négocier correspondent tous deux à l’échange de biens et/ou de services. Si leur objectif est similaire, la manière de l’atteindre diffère totalement. A l’origine, marchander vient du mot « hack » ou couper de façon inégale, tandis que négocier obéit à un principe de satisfaction mutuelle. Le marchandage induit donc la non réciprocité et la négociation, une logique gagnant-gagnant.

« Une personne qui marchande est centrée sur ses propres désirs et ses souhaits à elle » écrit le psychiatre Olivier Spinnler dans Vivre heureux avec les autres (Ed. Odile Jacop), « Elle est centrée sur son nombril. Elle ne s’intéresse pas du tout à ce que l’autre obtienne ce qu’il désire » et utilise des techniques bien connues : « demander plus, pour obtenir ce que l’on veut », « faire un cadeau, pour que l’autre lâche du lest ». De même, la flatterie, l’empathie apparente, seront-elles utilisées à la seule fin d’atteindre l’objectif d’un seul. Des manipulations moins faciles à identifier d’autant qu’elles vous « brossent dans le sens du poil » !

Déjà les frontières entre marchander et négocier vous paraissent maintenant plus minces alors que nous les prétendions évidentes. Au cœur du marchandage : le meilleur prix pour l’un ; de la négociation : la recherche d’un accord satisfaisant pour chaque partie. En fait, le marchandage est une négociation qui ne comporte qu’un seul point : le prix, voire les délais comme autre variable. La négociation quant à elle, s’oblige à faire rentrer plusieurs variables dans la discussion permettant ainsi de rebondir sur de nouvelles propositions et donc des opportunités de conclure.

Négocier, c’est ouvrir sa porte au long terme… Ouvrez-là en grand !


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Les femmes sont-elles de meilleures négociatrices ?

La négociation serait-elle un jeu de dames ? Un style féminin de la négociation pourrait-il inspirer les hommes ? La psychologue du travail et coach Emilie Paul de Beuil nous interpelle dans Forbes…

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png