Opérateurs téléphoniques - allo la négo !.jpg
© Pixabay

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Publié: mai 23 , 2018
Auteur: Tanguy Brochier

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros.  L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Premier conseil d’un vendeur dans un magasin d’un opérateur téléphonique : on ne négocie pas en boutique ! Les prix sont fixes. Seule possibilité : vouloir changer son smartphone et revendre au dit opérateur l’ancien pour en acheter un nouveau. Il faut savoir qu’un « Un bonus de reprise est prévu pouvant aller de 50 à 120 € en plus de la somme pour laquelle on vous rachète votre mobile ». Et le vendeur de préciser « qu’il faut toujours demander à combien s’élève ce bonus, sinon votre interlocuteur ne vous en parlera pas » et se contentera de vous proposer des cadeaux futiles, histoire de vous faire croire à une bonne affaire.

Second conseil de ce vendeur : pour négocier le prix d’un portable ou d’un abonnement, contacter directement le service résiliation de l’opérateur. C’est le seul à même de pouvoir faire baisser une facture. Pour être en position de force, l’article recommande de négocier en fin d’abonnement et d’être direct, voire menaçant. Brandir donc le spectre de quitter l’opérateur s’il ne consent pas à une remise, expliquer chiffres à l’appui que la concurrence propose beaucoup mieux. En bref, comme d’usage en matière de négociation, une telle démarche ne s’improvise pas.

Dernier conseil pour bénéficier régulièrement de réductions : « changer d’opérateur tous les deux ans. Si l’opérateur sait que vous êtes prêt à faire toutes les démarches pour le quitter, il essaiera de vous garder ».

Morale donc de cette évocation : ne déclarez jamais forfait !


PARTAGEZ

Tanguy-Brochier.jpg

À propos de l'auteur:

Tanguy Brochier
Titulaire d'un diplôme de droit dans 3 pays différents (France, UK, US), Tanguy a rejoint le monde de la formation professionnelle, tout d'abord en management de crise puis en négociation chez Scotwork au début de l'année 2012.

En savoir plus Tanguy Brochier

Plus d'articles par Tanguy Brochier

Actualités:

Brexit : la négo qui n’existait pas.

Impasse, c’est le mot qui revient le plus dans la presse pour qualifier l’état des négociations entre l’Union Européenne et la Grande Bretagne. Le Point va même jusqu’à titrer sur « une négociation qui n’en pas une ».

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png