Se tremper dans Trump sans se tromper.jpg
© Pixabay

Se tremper dans Trump sans se tromper.

Publié: avr. 24 , 2018
Auteur: Thierry Bongat

Il aura fallu attendre 30 ans, sans nécessairement d’impatience, pour que le best-seller de Donald Trump – The Art of the Deal – paraisse dans la langue de Molière. Une fourberie (pas de Scapin) ou un bréviaire dédié à l’art de négocier ? Un peu les deux, mais dans tous les cas une manière de décoder un comportement qui mérite bien des qualificatifs… plus que mitigés.

Déjà évoqué dans nos colonnes lors de l’élection imprévisible de son auteur à la Maison Blanche, The Art of the Deal débarque donc dans l’hexagone dans sa version française et dans un contexte où des tensions internationales attisées par Donald Trump semblent s’apaiser. Une rencontre est évoquée avec le « Rocket man » qui règne sur la Corée du Nord et qui annonce cesser ses essais nucléaires. Après avoir été menacé d’une guerre commerciale, le président chinois (désormais à vie !) annonce une concession majeure avec une réduction significative des droits d’entrée des véhicules importés. Après le spectre d’une guerre nucléaire avec la Russie suite aux bombardements en Syrie, l’étrange silence de Poutine… Autant d’exemples qui font s’interroger Thierry Godefridi (contrepoints.org) au sujet de Trump : « coups de génie ou coups de folies… qui sait ? »

Reste que le personnage continue d’être clivant, adulé ou haï. Une chose est sûre : il ne provoque pas l’indifférence, il provoque tout court, à tel point que l’on pourrait se demander s’il est si impulsif que ça. En effet, cette biographie cosignée avec le journaliste Tony Schwarz (qui le qualifiera de sociopathe) montre que Trump avance tel un rouleau compresseur, rebondissant malgré ses revers, qu’il planifie ses coups, attaque, recule… pour mieux tordre le coup de ses adversaires.

Mais outre ces aspects autobiographiques (à la gloire de Donald !), le lecteur y découvrira aussi une méthode en onze points pour réussir dans les affaires. Méthode largement inspirée des théories du pasteur Norman Vincent Peale sur la pensée positive. Quant au style de négocier de Donald Trump, il le décrit ainsi lui-même : « Mon style de négocier est très simple et direct. Je vise très haut et puis je continue à pousser et pousser et pousser jusqu’à ce que j’aie ce après quoi je suis. Parfois, je me suis contenté de moins que ce que je cherchais, mais dans la plupart des cas je finis tout de même par obtenir ce que je veux. »

A la lecture de ce livre qui reste l’un des plus grands succès de librairie outre atlantique et qui fait dire à son inénarrable auteur « qu’il est son deuxième livre préféré dans le monde après la Bible », se transformerait-on en un Trump en puissance ?

Evitons une guerre de clones (tristes) et rééquilibrons la balance (des pouvoirs ?) en lisant aussi Fire and Fury (Le Feu et la Fureur) : édifiant !

  • Trump par Trump, Eds de l’Archipel (20,99 euros)
  • Le Feu et la Fureur, Michaël Wolff, Eds Robert Laffont (20 euros)

 

 


PARTAGEZ

Thierry-Bongat.jpg

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
Thierry a évolué pendant plus de 25 ans dans l’Électronique Grand Public et de l’Informatique au sein de grands groupes comme Thomson, où il a occupé des fonctions de direction en Marketing et en Ventes, avant d’intégrer l’équipe de Scotwork France en 2013.

En savoir plus Thierry Bongat

Plus d'articles par Thierry Bongat

Actualités:

Opérateurs téléphoniques : allo la négo !

Mathilde Effosse nous invite dans Cosmopolitan à oser négocier au quotidien et nous livre en ce sens plusieurs situations vécues et commentées par des pros. L’une d’entre elles est parfaitement « téléphonée » : acheter un smartphone ou négocier son forfait… Allo, j’écoute !

Scotwork France
49 rue Rouelle 75015 Paris
France


+33 (0)1 45 78 17 17
france@scotwork.fr
Suivez-nous
Lloyd-register-LQRA-ISO-900.png
LO-ISQ.OPQF.png
logo_datadock.png